Appel à projets

Financement des jardins partagés

Dans le cadre du Plan France Relance, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation a publié un appel à projets destiné à financer les  Jardins partagés qui s’inscrit sur le volet « Transition agricole, alimentation et forêt ».

Cet appel s’inscrit dans un cadre plus global visant à soutenir l’agriculture urbaine avec une dotation de 30 millions d’euros.

L’initiative « Jardins partagés », dotée de 17 millions d’euros, permet de financer des investissements matériels et immatériels ainsi que des prestations de formation-animation.

Qui peut en bénéficier ? Les dossiers peuvent être déposés par les associations, les collectivités territoriales (et leurs groupements) ainsi que par les bailleurs sociaux.

Comment en bénéficier ? Les appels à projet seront organisés au niveau départemental, sous l’égide du préfet de département.

Pour plus d’information :

https://agriculture.gouv.fr/francerelance-lancement-de-lappel-projets-jardins-partages

Projet Banlieues

Si vous êtes une association agissant en faveur de l’éducation, de l’accès à l’emploi, ou de l’amélioration du vivre ensemble, vous pouvez répondre à l’appel à candidatures du Projet Banlieues, piloté par la Fondation BNP Paribas.

Vous pouvez vérifier l’éligibilité de votre association à l’appel à candidatures.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 12 mars 2021 (minuit).

La demande se dépose directement sur la plateforme du Projet Banlieues.

Plus d’informations : groupe BNP/Paribas

Campagne FDVA 2021

Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) permet de :

  1. Subventionner les associations qui mettent en place des actions de formation destinées aux bénévoles (“FDVA 1”),
  2. Soutenir le fonctionnement global de l’activité des petites associations ou la mise en œuvre de nouveaux projets ou activités sur des territoires définis et pour un public identifié (“FDVA 2”).

Le FDVA s’adresse aux associations qui œuvrent dans tous les secteurs de la société, quelle que soit leur taille, en fonction de critères précisés chaque année dans un appel à initiatives départemental.

La campagne 2021 concernant le FDVA est ouverte jusqu’au 8 mars : l’appel à initiatives

Contact : Marion Beaudet – 02 40 66 97 34 – animation@sn-asso.org

L’appel à projets solidarité sans frontière

Si vous êtes un acteur ou une actrice du monde associatif de Loire-Atlantique, le Département soutient vos actions et notamment vos projets d’initiatives solidaires à l’international qui participent à l’égalité et à l’accès au droit, à favoriser le développement et à préserver l’environnement et les ressources.

L’appel à projet est ouvert jusqu’au 3 mars. Téléchargez le dossier de candidature !

Le Département lance l’appel à projets “stoppons les violences faites aux femmes”

L’appel à projets s’adresse à tous les promoteurs d’actions, à savoir toute personne morale, de droit privé à but non lucratif (associations).

Peuvent concourir les candidat·es dont le projet est dans l’un des cas suivants :

  • Se situe en Loire-Atlantique (le siège de l’association pouvant être situé hors Loire-Atlantique)
  • Est au stade de la conception ou du développement (commencé mais pas achevé)

4 axes : Sensibiliser et informer les citoyen·ne·s et les victimes, Améliorer la prévention des violences faites aux femmes, Protéger les femmes victimes de violences et leurs enfants,Permettre aux femmes victimes des violences de s’inscrire dans un parcours de sortie des violences.

Le dossier de candidature devra être adressé par mail uniquement, au plus tard le 15 mars 2021:  stopponslesviolencesfaitesauxfemmes@loire-atlantique.fr

Les documents à télécharger :

candidature-appel-a-projets-violence-faites-aux-femmes-2021

reglement_appel_a_projets_violence-faites-aux-femmes_2021

 

Appel à Manifestation d’Intérêt « Saint-Nazaire Côté Plages ».

Durant toute la saison estivale, du 3 juillet au 29 août, un programme d’activités sportives, ludiques, créatives, culturelles, environnementales et de bien-être, sera proposé à tous les publics : les Nazairien.nes comme les touristes, les familles comme les seniors ou les plus jeunes !

Pour constituer le programme, les candidats sont invités à formuler des propositions d’activités et de rendez-vous, assorties des conditions de faisabilité (calendrier, moyens techniques, humains et financiers…).

Chaque structure souhaitant proposer des activités devra adresser sa candidature via le portail des associations, en complétant le(s) formulaire(s) dédié(s) .
👉 Plus d’infos : bit.ly/3bHxijS

L’association Yes recense les appels à projets à destination des associations

Près de 15 000 appels à projets sont émis chaque année par les collectivités, fondations, entreprises… et chaque appel à projet a son mode de communication propre : site internet, formulaire, newsletter etc. Cette dispersion créé des déséquilibres dans l’accès aux sources d’information, et donc au sources de financement. De surcroit elle mobilise des ressources temps importantes au sein du secteur.

Yes est une association loi 1901 dont la mission est de recenser, mettre à jour et partager le plus grand nombre de sources de financement destinées à des projets d’intérêt général ou de l’ESS.

Retrouver ici la page recherche des appels à projets.

Concours 2021 de la Fondation la France s’engage

Objectif

  • Soutenir des projets d’innovation sociale portés par des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ces projets doivent avoir un objectif de changement d’échelle, qui inclut une stratégie d’essaimage territorial dans les 3 ans.

Pour qui ?

  • Les structures de l’économie sociale et solidaire, basées en France, qui portent un projet innovant et d’intérêt général. Le projet doit s’inscrire dans le champ de l’éducation, de la culture, de la solidarité, de l’écologie, de la santé ou de la citoyenneté.

Associations, fondations, fonds de dotations et entreprises solidaires d’utilité sociale (ESUS), y compris les consortiums, sont ainsi éligibles, dès lors que leur budget annuel est supérieur à 80 000 €. 

Les critères 

  • Impact Social : Projet qui apporte un soutien à des personnes vulnérables, qui s’attache à résoudre une problématique sociale ou qui contribue à la cohésion territoriale ou la préservation du lien social.
  • Innovation sociale : Projet qui apporte des solutions nouvelles et/ou technologiques pour répondre à des difficultés rencontrées par les citoyens au niveau social ou sociétal.
  • Capacité de changement d’échelle :  Projet qui peut changer d’échelle, c’est-à-dire être décliné au profit d’un nombre plus élevé de bénéficiaires, sur d’autres publics et/ou essaimer sur de nouveaux territoires.
  • Efficacité démontrée : Projet pouvant faire la démonstration de son impact sur un premier public cible.

Quand ?

Jusqu’au 23 février 2021.

Documents annexes 

Fiche concours

Guide du candidat

Réglement du concours

Postuler

France Relance : les 1er appels à projets au bénéfice de l’ESS

15 appels à projets ont été publiés :

Le soutien aux associations de lutte contre la pauvreté. L’appel à projets s’articule autour de 3 axes essentiels :

  • la promotion de services innovants favorisant l’accès de chacun à une réponse adaptée à sa situation,
  • la modernisation des dispositifs d‘accès aux biens et services essentiels encourageant l’émancipation des personnes,
  • la modernisation/optimisation des systèmes d’information et des infrastructures des associations au service de l’accroissement de l’activité.

Le second appel à projets sera lancé selon un calendrier à définir. En savoir plus et candidater

Le soutien aux tiers-lieux « Fabriques de territoire »

L’objectif est d’accompagner et accélérer la dynamique de développement des tiers-lieux dans les territoires, en garantissant leur diversité et consolidant les projets existants.

L’AMI soutiendra le développement de 360 fabriques de territoires définies comme des tiers-lieux structurants capables d’augmenter la capacité d’action des autres tiers-lieux du territoire dans lequel ils s’inscrivent. Ces 360 fabriques seront implantées pour moitié en quartier prioritaire de la politique de la ville ou à proximité immédiate, et pour moitié hors des grands centres urbains.

L’État soutient à hauteur de 75 000 à 150 000 €, sur 3 ans.

Le second appel à projets sera lancé selon un calendrier à définir.

En savoir plus et candidater

Le fonds Avenir Bio

Le fonds Avenir Bio sera doté de 13 M€ par an en 2021 et 2022. Il devra permettre de financer des investissements immatériels et matériels des opérateurs économiques s’inscrivant dans une démarche de filière pour le développement de l’offre de produits biologiques.

Tout opérateur économique impliqué dans la production bio peut bénéficier de ce fonds : sociétés, coopératives, associations ou regroupement d’opérateurs exerçant une activité économique (de formes juridiques diverses et avec déclaration et publication des statuts).

Jusqu’au 9 novembre 2021.

En savoir plus et candidater

Le soutien territorial Soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie

Un appel à candidatures est ouvert pour soutenir les investissements industriels dans tous les secteurs, qui sont susceptibles de démarrer rapidement et ayant des retombées socio-économiques fortes pour le territoire.

Les projets attendus doivent être d’au moins 200 000 € et concernent également les structures de l’ESS, dont les associations, ayant un projet d’investissement d’au moins 200 000 €.

Les demandes seront instruites jusqu’au 1er juin 2021 et jusqu’à épuisement des fonds.

En savoir plus et candidater

Appels à projets à venir prochainement

Développement de l’hébergement d’urgence

La mesure vise à financer l’investissement pour la création de tiers-lieux, cuisines partagées, lieux de restauration mobiles, restaurants solidaires à proximité des hôtels.

Cette aide peut être sollicitée par des associations ou centres communaux ou intercommunaux d’action sociale, qui souhaitent porter un projet de création de tiers-lieux pour l’accès à l’alimentation à l’hôtel.

Les appels à projets seront lancés avant la fin 2020, et jusqu’à la fin du 1er semestre 2021.

Le soutien aux projets alimentaires territoriaux (PAT)

Une subvention est accordée au porteur de projet pour financer en partie son animation, mettre en place la gouvernance, fédérer les partenaires, participer au diagnostic territorial ou toute autre action permettant de faire émerger le PAT et son plan d’actions.

Tout acteur du territoire porteur de PAT peut en bénéficier : collectivités territoriales, associations, groupements d’intérêt économique et environnemental, collectifs d’agriculteurs.

Un nouvel appel à projets sera lancé du 15 mars au 15 avril 2021.

Le développement des jardins partagés

Cette action permettra de financer les dépenses d’investissement permettant d’accompagner des projets, portés par des collectivités ou des associations, visant à développer des jardins partagés sur le territoire national, en particulier en zones péri-urbaines et urbaines. L’objectif est de pouvoir augmenter l’accès à ces espaces et à la possibilité de disposer d’un jardin potager pour le plus grand nombre, en particulier pour les populations les plus démunies.

Les collectivités et les associations portant un projet de développement d’un jardin partagé seront les bénéficiaires.

L’appel à projets sera lancé courant décembre 2020 et courra jusqu’à la fin 2021.

Le fonds de soutien à l’émergence de projets dans le tourisme durable

Le fonds tourisme durable est destiné à soutenir, via des aides financières (subventions), vos initiatives en matière de tourisme durable. Les projets, individuels ou collectifs, seront sélectionnés en fonction de leur rapidité de concrétisation et de leur impact sur la transformation de l’industrie touristique.

Les opérateurs de tourisme (TPE et PME, associations, SCOP, SEM….), notamment les restaurateurs et les hébergeurs implantés dans les zones rurales en particulier pourront en bénéficier.

Un appel à projets continu sera lancé en janvier 2021 jusqu’à fin 2022.

Le fonds d’investissement dans le réemploi et le recyclage

Le développement de l’économie circulaire passe, entre autres, par le déploiement et la structuration de filières de prévention, de tri et de recyclage des déchets performantes.

Un des soutiens du fonds porte sur le réemploi et aux activités de réduction et/ou de substitution des emballages plastiques notamment à usage unique. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire seront éligibles de plein droit aux aides à l’investissement dans le domaine du réemploi.

Un appel à projets continu sera lancé en janvier 2021 jusqu’à fin 2022.

L’opération « paniers fraîcheur »

L’opération « paniers fraicheur » vise à soutenir les projets portés par des acteurs de la société civile et de l’économie sociale et solidaire, en faveur d’une alimentation locale et solidaire, dès lors qu’ils garantissent l’accès à une alimentation saine, sûre, durable, de qualité et locale à des citoyens qui en sont éloignés. Ces projets peuvent prendre la forme d’élaboration ou de distribution de paniers d’alimentation, la préparation et la distribution de repas ou encore l’organisation de cuisines partagées.

Tous les acteurs (associations, magasins de producteurs, groupements d’achat ou de coopératives de consommateurs, entreprises et start-ups de l’économie sociale et solidaire …) engagés dans le développement de l’accès à des produits locaux pour les citoyens les plus modestes et isolés seront éligibles.

Un appel à projets sera lancé entre janvier et mars 2021.

Les quartiers culturels créatifs (tiers-lieux)

Cet appel à projets visera à soutenir la création ou le développement d’espaces dédiés à la culture, ayant pour objectif de fédérer et d’animer les équipements culturels (bibliothèques, médiathèques, salles de spectacles, musées, cinéma, etc.) et les commerces culturels (librairies, disquaires, galeries d’art, diffuseurs de presse) des villes dans lesquelles ils sont implantés.

Ces tiers-lieux culturels doivent se structurer autour des trois axes suivants :

  • un dispositif d’accompagnement dédié aux professionnels de la culture (entrepreneurs, artisans et artistes) de type pépinière d’entreprises, incubateur ou espace de coworking,
  • un espace ouvert au public qui accueillerait des expositions temporaires, boutiques éphémères, ateliers de création pour adultes et enfants animés par des artistes et artisans locaux,
  • si l’espace le permet, la mise à disposition de locaux commerciaux à loyer modéré pour la création de commerces culturels de proximité, dans le cas où la faible rentabilité de ces activités n’aurait pas permis le maintien de ces commerces en centre-ville.

Tous les acteurs (associations, magasins de producteurs, groupements d’achat ou de coopératives de consommateurs, entreprises et start-ups de l’économie sociale et solidaire …) engagés dans le développement de l’accès à des produits locaux pour les citoyens les plus modestes et isolés seront éligibles.

Un appel à projets sera lancé à partir de janvier 2021.

Le soutien à la création artistique

Un grand plan de commandes artistiques touchera toutes les disciplines, des arts visuels au spectacle vivant, en passant par la littérature, le cinéma, l’architecture et les métiers d’art. Partout sur le territoire, ce programme, doté de 30 millions d’euros, sera notamment dédié aux jeunes créateurs, pour les soutenir dans un contexte qui a particulièrement fragilisé le début de leur parcours artistique et leur insertion professionnelle à la sortie des écoles.

Quatre appels à projets thématiques ouverts à plusieurs disciplines auxquels les créateurs pourront se porter candidats seront lancés de juin 2021 à mai 2022.

Plusieurs projets de commandes artistiques qui feront l’objet d’appel à candidatures.

Le soutien à la transformation numérique du sport

Ce programme vise à soutenir la transformation numérique du mouvement sportif en vue de développer de nouveaux services, de diversifier les ressources financières des associations sportives et de contribuer aux enjeux environnementaux.

Les fédérations sportives agréées, leurs structures déconcentrées (ligues régionales, comités régionaux et comités départementaux) et leurs associations affiliées (disposant d’un SIRET et d’un RNA).

L’appel à projets sera lancé au 1er semestre 2021 par l’Agence nationale du sport, via la plateforme Mon Compte Asso.

Le soutien à l’emploi des jeunes dans le sport

Dans le cadre du plan « 1 jeune 1 solution » de France Relance, 2 500 jeunes seront orientés vers des emplois dans le monde du sport grâce à la prise en charge de 40 % du coût moyen de leur salaire.

Ces emplois, essentiellement d’éducateurs sportifs, permettent le développement des pratiques sportives sur les territoires, dans les clubs et dans les instances territoriales des fédérations sportives.

Les structures déconcentrées et associations affiliées à une fédération sportive agréée et les groupements d’employeurs au bénéfice d’associations sportives qui emploient un jeune de moins de 25 ans pourront en bénéficier.

Les appels à projets territoriaux seront lancés début 2021 dans les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et des directions départementales de la cohésion sociale, sur la plateforme Mon Compte Asso.

Le soutien aux emplois FONJEP Jeunes

Les emplois FONJEP Jeunes sont recrutés par des associations pour des postes d’animation locale, et réservés à des personnes de 18 à 30 ans. 2000 postes supplémentaires seront soutenus dans des associations intervenant dans les champs de l’éducation, de l’animation ou de la cohésion sociale. Ils sont financés par l’État, via le fonds de coopération jeunesse et éducation populaire ( FONJEP ) pour un montant de 7 000 € par an pendant 3 ans.

Les associations qui embauchent des jeunes de 18 à 30 ans pour assurer ces missions pourront en bénéficier.

Les appels à intérêt territoriaux seront lancés fin 2020 dans les directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et des directions départementales de la cohésion sociale, pour identifier les associations bénéficiaires de ces postes. Les jeunes seront recrutés à compter de début janvier 2021.

Retrouvez toutes les informations sur le site du ministère de l’économie

Lutte contre le racisme, la haine et les discriminations

La DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGB, placé sous l’autorité du Premier ministre) renouvèle cette année son appel  à projets locaux unique relatif à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, la haine et les discriminations anti-LGBT.

Cet appel à projets vise à promouvoir des projets citoyens liés à l’éducation, la prévention, la formation et l’aide aux victimes, ainsi que les actions de communication et l’organisation d’évènements en lien avec la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la lutte contra la haine et les discriminations anti-LGBT.

Les structures éligibles peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non, ancrées sur des territoires ruraux, ultra-marins et/ou urbains. Peuvent donc notamment candidater : les associations loi 1901, les établissements culturels, les établissements scolaires et universitaires.

CALENDRIER: l’appel à projets est ouvert jusqu’au 2 novembre 2020

Le guide de l’appel à projet précise les modalités de ce dispositif (calendrier, dossier de candidature).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Mme Angélique BRETON, référente locale, au 02 40 41 47 30.

Les documents nécessaires à la rédaction de l’appel à projet : Annexe 1 – Appel à projet 2020-2021 et Annexe 2 – Cerfa associations

 

Dossier à retourner à l’adresse suivante : pref-politique-de-la-ville@loire-atlantique.gouv.fr

Contrat de ville de l’Agglomération Nazairienne et de la Cité éducative Saint-Nazaire Ville Ouest

Cet appel à projets s’adresse à tout porteur de projets (associations, collectivités locales, établissements publics, bailleurs ou acteurs économiques) qui souhaite agir dans les orientations du Contrat de ville 2015-2022 ou du plan de déploiement 2020-2023 de la Cité éducative en l’invitant à se concentrer sur le champ de la prévention des ruptures, avant tout sociales.

Le contexte socio-économique actuel implique d’agir de manière plus renforcée autour  :

  • du maintien du lien social
  • de la lutte contre la fracture numérique
  • de la continuité éducative
  • de l’accès et du maintien à l’emploi

Les actions subventionnables devront se dérouler entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021 ou sur l’année scolaire 2021/2022.

Appelaprojet2021

Guide de saisie DAUPHIN

Pour toute information :  service Vie des quartiers et Contrat de ville au 02 40 00 41 82